Nouvelles

Nouvelles->General->Les mille et une nuits de poésie persane à Paris
Les mille et une nuits de poésie persane à Paris

Sous la houlette de l’association de la journée internationale de Norouz  et le site culturel « Le Miroir Persan », en tant  que partenaire, nous allons organiser les mille et une nuits de poésie persane à Paris.

Ces soirées seront bilingues et auront pour but de mettre en valeur la poésie et la musique persane à Paris. La première soirée aura lieu le 30 Mai 2014 18 :30.

Nous espérons vous voir nombreux ce jour-là pour démarrer cette aventure poétique. Vous avez le programme détaillé et la biographie des intervenants ci-dessous et vous pouvez suivre l’évènement à travers :  https://www.facebook.com/Lemiroirpersan, https://www.facebook.com/events/1493977890826208/

Agenda

18h30 Accueil 

19 :00 Début du programme :

  • Lecture des poèmes de Najmeh Mousavi- E.Peiambari  accompagnée par le violon de Claire Jolivet et par Tara Mousavi - doctorante en socio-ethnologie pour la lecture en Français.

  • Intermède musical : Composition Reza Madani (Santour) accompagné par Mosin Khan Kawa (Percussion)

  • Lecture des poèmes de Reza Afchar Nadéri 

  • Intermède musical : Composition Reza Madani (Santour) accompagné par Mosin Khan Kawa (Percussion)

  • Lecture des poèmes Mina Rad et Hassan Makaremi 

  • Intermède musical : Composition Reza Madani (Santour) accompagné par Mosin Khan Kawa (Percussion)

  • Lecture des poèmes d’Orang Gholikhani accompagnée par Brigitte Colette grande voyageuse et passionnée d’Iran pour la lecture en Français.

  • Clôture musical : Composition Reza Madani (Santour) accompagné par Mosin Khan Kawa (Percussion)

20 :30 – 21 :00 : Table ronde pour échanger avec les intervenants

21 :00 – 21 :30 : Discussion informelle et session de dédicace.

 

Lieu : la Maison des associations du 6ieme : 60-62 rue Saint André des Art, 75006 Paris.

Entrée : Libre pour les membres de l’association de la journée internationale de Norouz. Une participation aux Frais de 2 Euros sera demandée aux non-membres, en fonction de la capacité de la salle.

Comité d’Organisation : Maryam Azizi, Flora Safari et Faramarz Bahar

Comité de programmation culturel: Mina Rad, Shahrokh Mirshahi et Orang Gholikhani

 

Les Poètes

Najmeh Mousavi- E.Peiambari : Najmeh Mousavi (E.Peiambari) est poète et nouvelliste. Exilée en France, elle a publié des recueils de poésie et de nouvelles en français et en persane.

Poussée par sa passion pour la littérature française, elle a traduit huit œuvres littéraires du français vers le persan. Elle est depuis 1995 la rédactrice principale d’ARASH, la revue de la diaspora iranienne paraît en France, à diffusion internationale. Najmeh Mousavi (Peiambari) est aussi co-fondateur de la revue interculturelle « le pont » créée en 2013 en langue française.

 

Mina Rad : Mina Rad est née à Téhéran en 1962. Elle vit et travaille depuis 30 ans en Europe et dans différentes parties du monde : Asie centrale, océan Indien, … Elle est reporteur culturel pour les musiques du monde et réalisatrice de films documentaires.

Elle a fait des reportages sur les musiques traditionnelles et des recherches sur l’identité culturelle d’artistes des cinq  continents pour le mensuel « Le Monde de la Musique » et les différentes radios internationales. Elle a produit une dizaine de CD d’artistes sur les musiques d’Asie centrale, d’Italie et du Yémen.         Parallèlement à ces activités, elle pratique aussi la peinture.

 

Hassan Makaremi : Hassan Makaremi, est né à Chiraz en 1950. Il est diplômé de l’École Polytechnique de Téhéran, de l’Université de Chiraz,  de l’École Centrale de Paris, l’École de médecine de l’Université de Paris 7 et Centre d’Etudes Diplomatiques et Stratégiques de Paris. Depuis 1983 il vit en France. Psychanalyste, chercheur à la Sorbonne, il est également peintre et calligraphe et a notamment présenté ses peintures et calligraphies en plus de 22 expositions aux Etats Unis, en France, en Russie, à Cuba et au Maroc. Il a publié plus de 10 livres en français et en persan.

 

Reza Afchar Nadéri : Reza Afchar Nadéri, journaliste, poète, est titulaire d’un doctorat de 3e cycle de littérature persane sur l’œuvre de Ferdowsi. Ses poèmes ont été publiées dans des revues telles que Le Nouvel Athanor, Commune, Le Temps des Cerises, Faites entrer l’infini, Bacchanales, Les cahiers du sens. Il présente ses poèmes lors de festivals poétiques en France et à l’étranger : festival de Sète, festival de poésie Rhône Alpes, Festival d’El Djadida au Maroc....

Il donne également des conférences sur la poésie persane et traduit  en français les poètes classiques ou poètes contemporains persan. Site internet : www.rezablog.com

 

Orang Gholikhani : Né  à Téhéran Iran, Il est arrivé en France en début de l’année 79, juste après la révolution, a l’âge de 18 ans. Apres avoir effectué des études scientifique, il mène une carrière d’ingénieur  en Informatique. Il a toujours été intéresse par la littérature et l’histoire. Il a toujours écrit des poèmes en privé. Il est rédacteur en chef du miroir Persan  https://www.facebook.com/Lemiroirpersan  et son premier recueil de poème en persan sous le nom de Quatrième saison a été publié en 2012 par H&S Media : http://www.handsmedia.com/books/?book=the-fourth-season

 

 

 

 

Les Musiciens

 

Claire Jolivet : Récemment revenue dans son pays natal, Claire Jolivet est l’une des interprètes les plus distinguées des Etats Unis dans le répertoire baroque et préclassique. Diplômée de la Juilliard School, elle a reçu les éloges du New York Times pour son jeu « impeccable, l’intelligence de son phrasé et l’intensité dramatique » de son interprétation.

Elle produit régulièrement avec Opéra Fuoco en France et les ensembles américains, tels que Trinity Baroque Orchestra, Concert Royal, et l’American Classical Orchestra. Elle est premier violon solo de l’orchestre Sinfonia de New York et de l’Opéra Lafayette à Washington D.C. avec lequel elle a joué à l’Opéra Royal du Château de Versailles. Claire Jolivet a enregistré pour Deutsche Harmonia Mundi et ASV- Gaudeamus

 

Reza Madani : Reza Madani a commencé ses études musicales à l'âge de 11 ans. Il a étudié la musique classique Persane, notamment le système des Dastghahs et le Radif, à l'Ecole Nationale de Musique à Téhéran et la musique classique occidentale aux Etats Unis, au conservatoire de musique de Chicago et à l'université Saint Vincent de Paul également à Chicago.

S'intéressant particulièrement à la musique modale, il a mené plusieurs projets de recherche sur les approches d'improvisation et de composition de la musique indienne et celle de l'Asie orientale. Ainsi sa musique se nourrit d'influences multiples dont les traductions sont manifestes dans ses compositions pour son instrument, le santour. http://www.reza-madani.com

 

Mosin Khan Kawa : Mosin Khan Kawa, originaire de Jaïpur au Nord de l'Inde, est issu d'une lignée de musiciens, dont son oncle, Sultan Khan, le grand joueur de sarangi. Virtuose de tabla, instrument de percussion incontournable de la musique indien, il joue la musique classique indienne et la musique suffi. Ses inspirations l'amenant également dans des projets de jazz.

Il se produit régulièrement en Europe en tant que spécialiste de la  musique classique indienne, avec également des participations à de nombreux projets de jazz et fusion aux côtés, entre autres, de David Murray, Cheick Tidiane Seck, Bernard Lubat, Khaled, Hocus Pocus, Tamango, Vincent Segal, Loy Ehrlic et Omar Sosa.

 




par orang, Mardi, 13 Mai 2014 18:59

Commentaires


 
Copyright © 2017 A r g h a n o u n . c o m